Bienvenue dans Univers SPIRALE !

Naviguez dans le site en musique

en cliquant sur la flèche

Capture d’écran 2021-12-28 à 22.16.01.png

Univers SPIRALE N°106 (Hiver 2021)

 

WETIKO 

Le virus "mangeur d'âmes"

Il est un virus, bien plus grave que le Covid... C’est le wétiko, une maladie de l'âme tout aussi virulente et néfaste pour le bien-être individuel et collectif que la pire des attaques biologiques connues. Encore faut-il reconnaître son existence, phase fondamentale avant d'entreprendre quoique ce soit pour y remédier. 

Le fait que toutes les personnes seules ou en groupe ayant découvert ce que les Amérindiens ont appelé “wétiko” le considèrent comme le sujet majeur — qui ne souffre aucune comparaison — dans la compréhension de notre monde, mérite que nous lui accordions toute notre attention dans un dossier. 

Nommé différemment tout au long de l'histoire, le wétiko constitue le cadre général qui contient, englobe, informe et sous-tend toutes les formes de destruction de soi et d'autrui auxquelles se livre notre espèce sur toute la planète, et son esprit rend de fait toute autre question secondaire. 

Le wétiko peut être assimilé à un virus de l'esprit, à un “mangeur d’âme”, et si nous ne pouvons pas regarder en face ce qu'il nous révèle, rien d'autre n'aura d'importance, car l'espèce humaine disparaîtra. Même s'il permet un éveil potentiel à notre vraie nature d'êtres créatifs, le wétiko inspire le mal le plus funeste qui puisse s'imaginer. 

La façon dont il apparaît dépend essentiellement de notre capacité à le reconnaître pour ce qu'il est — en ce qu'il exprime la constance d'un aspect de nous-mêmes qu'il nous est capital de connaître. 

Véritable parasite de l'esprit, le wétiko opère caché dans les angles morts de notre inconscient et nous trompe en nous amenant à penser et à agir de manière contraire à nos intérêts. De nombreux artistes aux disciplines très variées ont également exprimé de manière créative et imaginative le mécanisme insidieux de la psychose wétiko.

Ces parasites de l'esprit s'enracinent de surcroît au plus profond de la psyché humaine, là où ils peuvent « boire » les énergies que les êtres humains puisent dans leur source de vitalité. ». Notre conscience — ou plus précisément son absence — constitue le principal canal exploité par ces entités. Nous maintenir dans l'ignorance de leur existence leur est vital, car elles perdent leur influence et tout pouvoir dès que nous prenons conscience de leurs activités obscures. La bataille est déjà à moitié gagnée dès lors qu'une espèce prend conscience de l'existence de ces vampires... 

 --> Lire la suite de notre Dossier dans Univers SPIRALE N°106

LOGO SPIRALE.jpg
Capture d’écran 2021-12-28 à 22.53.49.png

Hors Série N°25 

Capture d’écran 2022-01-09 à 18.16.30.png

« Laissons l'avenir dire la vérité, et évaluer chacun en fonction de son travail et de ses accomplissements. Le présent est à eux ; le futur, pour lequel j'ai réellement travaillé, est mien. »            

Nikola TESLA

Nikola Tesla a incontestablement été  l’un des plus grands inventeurs que le monde ait jamais connus. Nous lui devons l’énergie électrique – le courant alternatif en particulier – mais aussi d’autres découvertes très nombreuses comme les ampoules fluorescentes (néon), la radio, la télévision, le radar, la turbine, les robots, les appareils thérapeutiques à champs pulsés, l’ozone thérapie, autant d’innovations qui ont été souvent attribuées à tort à Edison pour l’énergie et Marconi pour la radio.

Tesla a également découvert une forme d’énergie latente qui existe partout dans tout l’univers et qu’il a appelée, l’énergie radiante. Lorsqu’il y a de l’énergie rayonnante disponible et que quelqu’un y est exposé, l’inertie ouvre un “tunnel portail” dans l’espace-temps. 

Nikola Tesla s’est incarné avec une mission terrestre spécifique. Selon certaines sources aujourd’hui révélées, il était un Christos Starseed (Christ Semence d’étoile) des lignes temporelles futures sur Vénus, qui a été envoyé sur Terre pour faire de l’ingénierie inverse sur la technologie perdue de l’énergie libre, utilisée par la civilisation angélique à l’époque Atlante. Il était connecté aux familles spirituelles des maîtres Christos incarnées dans la lignée de Sirius B, et  connecté à la mission de Jésus-Christ, pour jeter les bases de l’Âge Christos-Sophia, en soutenant la réparation architecturale de la Porte solaire de Gizeh. 

Il y a seulement quelques centaines d’années, cette connaissance de l’énergie libre et de la cymatique est devenue secrète et totalement interdite, et ceux qui connaissaient le pouvoir du son et de l’énergie libre ont été complètement effacés de notre histoire... 

Cliquez sur ce lien pour accéder au Hors Série N°25

Capture d’écran 2020-06-21 à 17.29.38.pn