Bienvenue dans Univers SPIRALE !

Naviguez dans le site en musique

en cliquant sur la flèche

Hors Série N°25 

Univers SPIRALE N°102 (Hiver 2020)

 

"L'esprit faux" des Archontes

 

Il y a 26 000 ans, des forces obscures ont emprisonné la Terre dans un corset magnétique, prenant en otage l’humanité. Les Archontes ont ainsi créé un monde de réalité virtuelle inversé, bloquant les forces de la Lumière pour qu'aucun être humain ne puisse s’en échapper.

Pour alimenter pareille “création” diabolique, ces archanges déchus ont piégé des êtres de Lumière en lien avec La Source, en instaurant un système de contrôle spirituel et de conditionnement. La seule “arme” qu’ils redoutent - et qui bientôt les vaincra - ce sont les hautes vibrations de l’Amour inconditionnel, permettant l’afflux de la Conscience divine, en particulier lors de "l'Evènement", ce moment annoncé par plus de 35 cultures traditionnelles qui est la "Percée par compression" d'ondes solaires en provenance du Centre de la galaxie (double-étoile de l'amas M87), stabilisant la Ligne temporelle d'Ascension dans l'Age du Verseau.

Les textes gnostiques, découverts en 1947 à Nag Hammadi, en Haute-Egypte, fournissent une explication complète de la façon dont des êtres extraterrestres sont apparus dans le système solaire, en particulier deux codex relatant les expériences visionnaires d’initiés rencontrant les Archontes, décris comme des “êtres inorganiques prédateurs de l’âme humaine.”

Le livre gnostique Pistis Sophia explique ce qu'est "L'esprit faux”, pure création des Archontes, qui fut scellé aux âmes humaines afin de les condamner à tourner dans des boucles sans fin, en esclaves,  depuis des millénaires.

Le stratagème des Archontes consiste à nous faire imaginer des choses qui ne sont pas vraies, pour nous soumettre au pouvoir de l’illusion. De cette façon, ils espèrent corrompre l'espèce humaine en la privant de sa liberté. S’ils ne peuvent s’introduire à leur guise dans le génome humain, ils parviennent cependant à simuler des interventions et semer la confusion.

Ce système de manipulation et de contrôle appelé “La Matrice”, a été mis en lumière par la crise du Covid-19 et les manœuvres de la “L’État profond”, cette poignée d'oligarques psychopathes dont les plans totalitaires et eugénistes visent à la destruction programmée de l'humain (vaccins à modification génétique, identité numérique, robotisation, transhumanisme, intelligence artificielle, nanotechnologies,  5G, etc.). 

Sur les plans éthérique, astral et mental, le contrôle est maintenu avec des chambres de distorsion électromagnétique de l’espace-temps similaires à celles utilisées dans "l’Expérience de Philadelphie". Ces chambres créent l’illusion d’un système en boucle fermée qui semble être éternel, et c’est la raison pour laquelle si peu d’êtres ont pu vivre totalement libérés et éclairés...

 --> Lire la suite de notre Dossier dans Univers SPIRALE N°102

Capture d’écran 2020-12-29 à 10.23.20.pn

« La dictature parfaite aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader. Un système d’esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude....»             

Aldous HUXLEY

 

Alors que des traitements contre le coronavirus existent (Hydroxychoroquine/Azithromycine+Vitamine D) et sont appliqués avec succès à l'IHU Infection Méditerranée du Pr Raoult, au centre d'une invraisemblable polémique alimentée par des scientifiques en conflits d'intérêts avec Big Pharma, mais aussi dans les pays comme Madagascar (0,0009% de mortalité!) qui ont choisi de braver les directives d'une OMS décrédibilisée par ses injonctions contradictoires, les médias de masse font une promotion effreinée pour les nouveaux vaccins “sauveurs du monde”... Des vaccins transgéniques commandés par millions et financés par les Etats - nous les contribuables- dont les gouvernements cachent singulièrement les dangers. 

Les vaccins à ARNmessager (manipulation de type thérapie génétique aux résultats incertains, connue sous le nom d’édition de gènes) de PfizerBioNTech, Moderna,Sanofi/GSK, Astrazenaca sont loin d’être garantis sans danger, alors que l’Union Européenne et le Dr Tony Fauci du NIAID, ont commencé à vacciner des millions d’êtres humains-cobayes, sans le moindre état d’âme... 

Dans un rapport d'expertise évaluant les risques sanitaires et environnementaux de la vaccination anti-Covid, le Dr Velot, généticien moléculaire à Paris-Saclay et président du Conseil scientifique du CRIIGEN, souligne que "l’utilisation de virus génétiquement modifiés comme vecteurs, notamment à des fins de thérapie génique, a montré à quel point les effets indésirables sont variés, non maîtrisés et peuvent être graves. Si les tentatives de l’immunothérapie sont relativement récentes, les échecs de la thérapie génique depuis près de 35 ans sont là pour nous le rappeler. Des effets secondaires non maitrisés auraient donc des retombées considérables, surtout dans une campagne de vaccination de masse. Ces retombées pourraient être désastreuses sur le plan sanitaire mais également sur le plan environnemental, dans le cas par exemple de la propagation de nouveaux virus recombinants." 

Cette campagne de vaccination de masse pour éradiquer le Covid-19 fournit l’occasion idéale pour introduire une “identification numérique” par la modification irréversible du patrimoine génétique humain, l’objectif final étant d'instaurer une gouvernance totalitaire transhumaniste à l’échelle planétaire où la liberté individuelle ne serait plus qu'une chimère.   

Le concept de « certificat numérique» pour stocker des informations médicales (y compris les vaccins reçus) et accorder l’accès à des droits ou à des services, fait partie d’un projet d’envergure, appelé "Agenda ID2020", soutenu par les Nations Unies, la Fondation Rockefeller et le milliardaire-vaccinaliste Bill Gates.

Cliquez sur ce lien pour accéder au Hors Série N°25

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon