© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

Univers Spirale N°92

L'EDITORIAL

L'espace infini de l'Eternel présent

 

On a longtemps pensé que les gènes étaient à l'origine des maladies et que l'on était à la merci de son ADN. Aujourd'hui on sait, grâce à l'épigénétique, que ce ne sont pas les gènes qui créent les maladies, mais l'environnement - extérieur mais aussi intérieur - qui programme nos gènes. 

Quand nous réagissons à une situation extérieure produisant une émotion, la conséquence intérieure est que nous signalons chimiquement à nos gènes de s'activer ou se désactiver (on/off). Ce ne sont pas les gènes qui changent physiquement mais leur expression.  Ainsi en modifiant nos émotions, nous pouvons transformer l'expression de nos gènes, en activer certains et en désactiver d'autres. En envoyant un nouveau signal chimique à notre ADN, celui-ci peut ensuite informer nos gènes à fabriquer différentes protéines par une régulation à la hausse ou à la baisse, créant ainsi toutes sortes de composantes qui pourront altérer la structure et le fonctionnement du corps. C'est cela qui affecte notre santé et notre vie et qui fera qu’une personne prédisposée génétiquement pourra développer une pathologie.

La boucle psycho-émotionnelle produit un champ électromagnétique mesurable qui entoure notre corps physique. Il faut savoir que notre corps émet et reçoit de la lumière, de l'énergie ou des fréquences porteuse de messages, d'informations ou d'intentions spécifiques. Quand nous pensons, les réseaux neuronaux s’activent dans le cerveau, libérant des charges électriques. Nos pensées entraînent également une réaction chimique engendrant des émotions. Ces sentiments créent des charges magnétiques, qui fusionnent avec les pensées produisant un champ électromagnétique spécifique correspondant à notre état d’être.

En réalité, les émotions sont des énergies en mouvement. Qui n’a pas ressenti l'énergie d'une personne en colère car celle-ci émet un signal énergétique fort, porteur d'une information spécifique. Il en va de même pour une personne rayonnant une énergie calme et aimante. Ainsi les émotions produisent différentes fréquences : celles véhiculant une intention claire et une énergie d'un niveau élevé qui reflètent des sentiments créatifs et celles associées aux émotions stressantes que sont la peur, la colère ou la frustration.

Si nous créons le passé, jour après jour, en ayant les mêmes pensées et émotions, nous émettons en permanence le même champ électromagnétique et envoyons le même message porteur de la même énergie. Cela signifie que la même énergie passée continue de véhiculer les mêmes informations qui, à leur tour, continuent de créer le même futur. Notre énergie reste alors identique à celle du passé.

Le seul moyen de changer notre vie est donc de changer d’énergie, de modifier le champ électromagnétique que nous émettons en permanence. Autrement dit, pour transformer notre état intérieur, nous devons modifier nos pensées et nos sentiments. Car là où se porte notre attention se porte également notre énergie. Ainsi au moment où notre attention se tourne vers une émotion connue, notre attention et notre énergie se retrouvent dans le passé.

Si cette émotion familière est associée à un souvenir concernant une personne ou un objet en un lieu et un moment spécifiques, notre attention et notre énergie sont, là encore ,dans le passé. Par conséquent nous détournons notre énergie du moment présent pour l'envoyer dans le passé. Toute notre énergie est totalement absorbée par ces expériences connues dans cette chronologie spécifique. Notre énergie renforce la même situation et notre corps suit la direction imposée par notre mental qui va nous amener à vivre les mêmes événements dans la même réalité.

En triomphant de nos pensées automatiques, de nos émotions et de nos habitudes, nous allons, au-delà de notre corps, de notre environnement et du temps, affaiblissant ainsi les liens énergétiques avec notre passé. Et notre énergie ne nous quitte plus pour alimenter un passé connu et un avenir prévisible, car nous n'activons plus les mêmes connexions neuronales, n’envoyons plus les mêmes signaux aux mêmes gènes, ne ressentons plus les mêmes émotions hormono-dépendantes du stress.

En retrouvant l’espace infini de l’Éternel Moment Présent, ce champ quantique unitaire de l’Ultime, nous sommes véritablement co-créateurs de notre vie, disposant de toute notre énergie pour accéder à de nouvelles possibilités et manifester pleinement notre potentiel en harmonie avec les autres.

Marc J. PANTALACCI

(Tous droits réservés © Univers-Spirale N°92 – ETE 2018)