© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

Notre Sélection (suite et fin)


Cancer : Quatre suppléments naturels 

pour lutter efficacement et sans toxicité

C’est désormais officiel : quatre suppléments nutritionnels essentiels peuvent combattre efficacement le cancer: la N-acétylcystéine (NAC), la vitamine C (en intraveineuse ou liposomale), la vitamine D et le DHA contenu dans les Oméga-3. Selon la nouvelle étude réalisée par des chercheurs du centre Kimmel, le NAC aide à prévenir la croissance des cellules cancéreuses du sein. Le nutriment semble agir en augmentant les niveaux de glutathion, un puissant antioxydant naturellement présent dans le corps. En fait, dans une large mesure, le succès de tout supplément « antioxydant » dépend finalement de son incidence sur les niveaux de glutathion de votre corps. Les cellules cancéreuses utilisent le sucre dans le sang pour se développer plus rapidement et générer plus d’énergie, contournant ainsi les mécanismes métaboliques des cellules normales. Mais la NAC réduit ce processus anormal en inhibant également la croissance du « stroma tumoral », la zone autour de la tumeur qui permet aux cellules cancéreuses de se propager. La NAC n'a montré aucune toxicité à l'inverse des traitements oncologiques réputés toxiques et coûteux.  Quant à la vitamine C, des études récentes confirment sa capacité à agir comme traitement anticancéreux efficace et sans danger. La vitamine C inhibe le métabolisme du sucre dans les cellules cancéreuses - ce qui est essentiel pour enrayer le cancer - suscitant l’ « Effet Warburg » : le remplacement de la respiration de l'oxygène dans les cellules normales du corps par une fermentation de sucre. Dans une étude menée au Royaume-Uni, des chercheurs ont découvert que la vitamine C était jusqu'à 10 fois plus efficace que les médicaments pharmaceutiques pour arrêter la croissance des cellules cancéreuses. Cette étude a également démontré que la vitamine C tue les cellules-souches du cancer, des cellules qui alimentent des tumeurs mortelles. De plus, les traitements oncologiques classiques n’atteignent souvent pas les cellules-souches et peuvent même aggraver le cancer. Des preuves cliniques solides sur les effets anticancéreux de la vitamine D se sont accumulées au moins une décennie. En 2007, des chercheurs du Moores Cancer Center et de l’Université de Californie à San Diego ont découvert que des taux sanguins plus élevés de vitamine D réduisaient de 50 % le risque de cancer colorectal ! Les chercheurs ont déclaré que les hommes et les femmes pourraient atteindre ce niveau de protection en ne consommant que 1 000 à 2 000 UI de vitamine D par jour. Enfin l'huile de poisson - avec le DHA contenu dans les oméga-3- empêche les cellules cancéreuses d'envahir les tissus normaux. Il bloque également l'angiogenèse, qui décrit la création de nouveaux vaisseaux sanguins qui alimentent les cellules cancéreuses en sucre. Selon le Dr Marc S. Micozzi, auteur d'un protocole anti-cancer reconnu, "ces traitements naturels - qui sont à l’étude dans les grands centres de cancérologie - peuvent considérablement contribuer à inverser la tendance et augmenter la survie et être utiles dans la prévention des cancers. 

(… la suite de l’article dans Univers SPIRALE N°98)