© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

Univers Spirale N° 71

L'Editorial

Du champ vibratoire... au chant mystique

 

Nous sommes actuellement engagés dans une course contre la montre. Une grande partie de l’humanité reste dominée par la loi de l’ego et prête à toutes les folies au nom de la religion, du profit, du pouvoir, ou pour conserver le mode de vie égoïste, même si cela doit conduire à la destruction de la planète ! Fort heureusement, à l’opposé, d’autres êtres cherchent, avec sincérité, des solutions aux problèmes humains, sociaux, économiques et politiques de notre planète, en incarnant une conscience supérieure de ce qu’est la Vie.

À mesure qu’un nombre de plus en plus grand, intégrera cette conscience, nous élèverons notre taux vibratoire et nous nous rapprocherons de la masse critique, du seuil à partir duquel l’énergie psychique devient une force créatrice.

“Le monde possède un champ énergétique qui, en réalité, est un chant mystique (de cohérence universelle) à la base de toutes les réalités physiques, a écrit Gregg Braden. Lorsque nous modifions le champ électromagnétique d’un atome, nous changeons littéralement cet atome, c’est-à-dire la matière dont sont faits nos corps. Or, le cœur est conçu aussi bien pour agir sur les champs électriques et magnétiques de notre corps que sur ceux du monde qui nous entoure. Et ce sont les émotions créées dans le cerveau et dans le cœur qui sont responsables des modifications qui interviennent dans les champs.

Ainsi lorsque nous vivons des sentiments par rapport à ce que nous choisissons d’expérimenter, comme par exemple d’avoir une relation harmonieuse ou d’obtenir notre propre guérison, ces émotions modèlent les champs électromagnétiques de notre cœur et modifient littéralement les éléments de cette essence quantique, permettant ainsi au schéma que nous avons créé dans notre cœur de se manifester dans le monde physique.

Mais combien d’individus sont-ils nécessaires pour créer un certain type d’émotion dans leur cœur au point d’avoir des répercussions sur le monde ?

Lors des premières études effectuées sur la méditation transcendantale, il a été clairement prouvé qu’il existait une interdépendance entre la conscience humaine et le monde environnant. C’est ce que l’on a appelé le “phénomène de super-radiance” qui fut expérimenté, pour la première fois, lors d’une étude menée pendant le conflit israélo-libanais au début des années quatre-vingts. Cette étude consistait à réunir, dans les régions du Moyen-Orient dévastées par la guerre, des personnes formées à la technique de la méditation transcendantale élaborée par Maharishi Mahesh Yogi, et bien entraînées à développer en elles un sentiment de paix.

Durant les périodes au cours desquelles elles éprouvaient toutes ensemble un sentiment de paix, le niveau de violence dans la région autour d'elles diminuait significativement. Les crimes, les meurtres et les accidents diminuaient, tandis que les activités terroristes cessaient. Et quand elles s'arrêtaient de focaliser leur attention sur l’harmonie, toutes ces activités reprenaient. Les résultats furent tellement évidents que les chercheurs purent déterminer le pourcentage exact de population nécessaire pour créer l’”Effet Maharishi”. Une nouvelle formule énonçait alors que si l’on arrive à créer un certain effet avec un certain nombre d’individus, il suffit d’atteindre la racine carrée d’1 % de cette population pour produire l’effet désiré sur l’ensemble de la population, soit 800 000 sur les 7 milliards de personnes que compte actuellement la population mondiale. Une manière de valider le “Phénomène du 100e Singe” qui sera corroboré par la théorie de Rupert Sheldrake sur les champs morphiques concernant l'effet autour de nous, des changements que nous introduisons dans notre vie.

Toutes les traditions s’accordent à dire que nous sommes “UN”, reliés les uns avec les autres, mais aussi que nous sommes indissociables du monde, que nous faisons partie intégrante de la Terre et de ses changements. Les Mayas, “Gardiens du Temps”, avaient prévu que nous irions au-delà de nos technologies actuelles et que nous reviendrions aux cycles naturels basés sur l'Harmonie Universelle, en faisant notamment appel à l’Énergie Libre dont Tesla avait imaginé les applications, il y a plus d’un siècle...

Nous devons être dans notre propre vie cela même que nous voulons voir se manifester dans le monde. Et la science nous fournit désormais de bonnes raisons de comprendre pourquoi il en est ainsi. En nous concentrant sur notre propre éveil spirituel, nous aidons l’ensemble de l’humanité à se rapprocher du seuil de masse critique. Atteindre ce seuil revient à éveiller l’ensemble des habitants de cette planète. Pour l’atteindre, nous devons simplement, renoncer à nos querelles et choisir d’évoluer consciemment dans la co-création, vers un monde d’amour et de paix. Il suffit alors qu’un faible pourcentage de gens se sente concernés pour que se produise "The Shift of the Age" : les choses changeront de façon irréversible et l’humanité, dans son ensemble, basculera dans un nouveau paradigme, selon la loi immuable des cycles.

Marc J. PANTALACCI

(Tous droits réservés © Univers-Spirale N°71 – PRINTEMPS 2013)