Hors-série N° 26

EDITORIAL

Le Don du futur

L’énergie libre a été découverte, il y a 130 ans, par un inventeur de génie, un homme « connecté » à La  Source, Nicolas Tesla, puis enterrée et muselée par l’élite dirigeante qui défend ses intérêts de domination et d’asservissement des populations. La vraie révolution spirituelle commencera lorsque l’énergie sera libre, gratuite et disponible pour chacun. Cette phase qui succédera à une période chaos, annoncera “L’évènement”, la “Percée par compression”, cette immense vague d’Amour marquant la fin de « quarantaine » de la Terre et la Victoire des forces de la Lumière.

L’histoire de la science n’a pas toujours rendu l’hommage qu’ils méritaient à ses acteurs principaux. Au contraire, elle a souvent fait la part belle à des imposteurs, des opportunistes dénués de scrupules ou à de véritables plagiaires. Nombre de personnes ont entendu parler de Nikola Tesla, sa carrière, pluridisciplinaire mais aussi contrariée. Sa mémoire est aujourd’hui encore occultée, lui qui ne figure pas dans les manuels scolaires et qui ne fut jamais commémoré par les institutions officielles, même si quelques rares scientifiques lui reconnaissent sa part de gloire.

Cinquante ans plus tard, presque tous les dispositifs électriques et les appareils électroménagers qui en découlent sont l’héritage de Tesla, pas d’Edison. Mais ce dernier était soumis au Système et méritait donc qu’on fasse mention de son nom, alors que Tesla était au service de toute l’humanité et qu’on le jugeait, à ce titre, “gênant”. La nomenklatura militaro-industrielle et économique ne l’appréciait guère, tandis que la presse populaire tendait à déformer fréquemment ses propos, ne retenant que ses postures anticonformistes.

Ses nombreuses découvertes dépassèrent complètement les limites de “l’acceptable”, telles que définies par les bien-pensants du scientisme utilitariste, ceux que ses découvertes dérangeaient, et qui le plus souvent, n’étaient même pas capables de les comprendre pour accéder directement au futur. 

Ce futur était le don que Tesla voulait faire au monde. Il le fit exclusivement à ses frais, tout en vivant dans la pauvreté et la solitude. Bien qu’animé par un sens presque infantile du devoir vis-à-vis des institutions ou des entreprises qui le finançaient (J.P. Morgan), Nikola Tesla était intimement et intrinsèquement opposé à ce type de société productiviste et du profit. À travers ses innovations scientifiques et technologiques, il voulait que la société cesse d’être exploitée par quelques prédateurs sans scrupule. Cette lutte est actuellement toujours en cours... 

Il existe des scientifiques qui s’ingénient à essayer de comprendre les lois physiques afin de dompter cette énergie dans la perspective d’un usage de masse remplaçant toutes les sources polluantes d’énergie existant dans le monde. De nombreux groupes affirment que des sources d’énergie technologiquement viables, sans pollution et sans frais sont disponibles pour l’humanité, mais les gouvernements et l’industrie du pétrole, du gaz et du charbon veillent à ce qu’elles ne se disparaissent jamais ! Ce qui n’est pas, de toute évidence, du goût de ceux qui décident des subventions à affecter aux recherches qui pourraient apporter de l’énergie propre au monde entier et mettre fin aux conflits. 

Sur les pas de Nikola Tesla, de nombreux scientifiques ont inventé une source d’énergie gratuite, et propre qui pourrait alimenter indéfiniment la planète, prévenir le changement climatique, écarter la pauvreté et mettre fin aux guerres dont le moteur est l’appropriation de l’énergie. Des scientifiques ainsi ont inventé des technologies viables pour créer de l’énergie libre, mais aussi des générateurs de fusion froide, des générateurs à transformateur torique, des équipements pouvant extraire de l’énergie de réservoirs non conventionnels, comme l’énergie de Point zéro (vide quantique), pour peu ou pas de coût… Mais leur existence a été dissimulée au monde depuis des décennies par les « élites » oligarchiques des sociétés secrètes satanistes.

L’heure est venue de renverser les forces obscures qui maintiennent notre planète en « quarantaine » et ses habitants en esclavage. Parmi les plus puissants, beaucoup vont tomber et avec eux ce sont des pans entiers de ce système virtuel qui vont s’effondrer. Nos émotions sont puissantes, bien plus puissantes que d’aucuns peuvent l’imaginer. 

Les égrégores lumineux et obscurs s’affrontent au grand jour, obligeant chacun à choisir son camp. Les forces machiavéliques hypertrophiées sont prêtes à en découdre pour défendre leur plan totalitaire de destruction de la vie (Voir l’ ”Opération Covid”). Les consciences s’éveillent et ne risquent pas de se rendormir, la montée vibratoire étant globale, cosmique et universelle. 

En nous plaçant dans le Champ Unifié de Conscience, où tout est interconnecté, l’Amour triomphera car il est la force la plus puissante de l’Univers.                                                               

Marc J. PANTALACCI

 

Année 2021 © Univers SPIRALE - Hors Série N°26