Notre Sélection (Univers SPIRALE N°102)

 

L'autre “Grande réinitialisation” :

Le cycle de l'évolution de la Conscience

Les seules lignes de temps qui nous permettent de comprendre pleinement l'évolution de la conscience et comment cela se manifeste dans le monde actuel, sont celles qui remontent au calendrier des anciens Mayas.

Contrairement à l'astrologie courante, ces lignes de temps évolutives ne sont pas seulement des cycles répétés, mais ont en fait des directions et vont quelque part vers l'infini. De plus, ces délais ne sont pas basés sur des phénomènes créés par l'homme, mais sont inhérents à la Création. Ils remontent à l'origine de cette création, quand ni les étoiles, ni les planètes ou les êtres humains n'existaient et à travers cela, nous pouvons affirmer qu'ils sont liés à son but même.

La Conscience qui crée l'évolution de l'univers, y compris celle exprimée à travers les êtres humains, est plutôt une forme d'onde. Le temps est créé par de telles formes d'ondes et nous ne pourrions donc pas comprendre comment le monde évolue sans en tenir compte. Ces formes d'ondes alternent entre les pics et les vallées, ou périodes de lumière et d'obscurité (qui peuvent être appelées "jours" ou "nuits", même si elles couvrent des périodes beaucoup plus longues que les jours et les nuits ordinaires). 

Il est clair qu'après cette “pandémie” au Covid, le monde devra être "réinitialisé" afin de s'adapter à un modèle d'interférence vibratoire entièrement différent créé par les vagues. Reste à souhaiter que cette réinitialisation se produira conformément aux intérêts de la grande majorité des peuples et non à ceux des magnats de l'informatique et de la finance. 

Il est peut-être temps pour tout le monde de réfléchir à ce que devrait signifier une telle réinitialisation qui pourrait intervenir à partir du 6 septembre 2021 (début de la vague ascendante du cycle de l'obscurité) et au-delà, considérant qu’il y aura une ascension jusqu'au 16 juillet 2031 (aube), qui a le potentiel de générer un monde où la démocratie est à nouveau respectée  et où il existe une collaboration mondiale pour s'attaquer aux grands problèmes de notre Temps...

(… la suite de l’article dans Univers SPIRALE N°102) 

Résonance morphisme : la mémoire de la Nature à travers l'espace et le temps 

Rupert Sheldrake clarifie son hypothèse controversée des champs morphiques et de la résonance morphique, une expansion révolutionnaire qui décrit la manière dont les organismes vivants acquièrent leurs différentes formes et développent leurs caractéristiques uniques. Les implications sont considérables et permettent d'expliquer les phénomènes d'interconnexion — comme la télépathie — négligés par la science traditionnelle.

Les champs morphiques sont à la base de l'organisation des animaux, des plantes, des cellules, des protéines, des cristaux, des cerveaux et des esprits. Ils permettent d'expliquer les habitudes, les souvenirs, les instincts, la télépathie et le sens de l'orientation. Ils possèdent une mémoire inhérente. Ils laissent à entendre que les nombreuses soi-disant lois de la Nature sont plutôt des habitudes. Il s'agit, bien sûr, d'une hypothèse controversée. 

Grâce aux triomphes de la biologie moléculaire, nous connaissons le rôle véritable des gènes. Certains codent pour la séquence des acides aminés dans les protéines, d'autres sont impliqués dans le contrôle de la synthèse des protéines. Ils permettent aux organismes de fabriquer des protéines spécifiques. Mais ceux-ci ne peuvent à eux seuls rendre compte de la forme. Vos bras et vos jambes sont chimiquement identiques. S'ils étaient broyés et analysés biochimiquement, ils seraient impossibles à distinguer. Mais ils présentent toutefois des formes différentes. Pour expliquer leur forme, il est nécessaire de prendre en compte d'autres facteurs que les seuls gènes et protéines...

(… la suite de l’article dans Univers SPIRALE N°102)

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon