© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

 

Notre Sélection (N°99)

 

Chauves-souris, armes biologiques, 

édition génétique et futurs vaccins…..

L'émergence d’un nouveau coronavirus en Chine, le Covid-19, a provoqué une vague de peur, voir d’hystérie, sans précédent à travers tous les continents, montrant combien l’humanité était prompte à se comporter en Moutons de Panurge (la ruée sur les masques) dès lors que ceux qui détiennent l’autorité (mass media, experts et responsables gouvernementaux) martèlent leurs craintes de voir cette nouvelle maladie se transformer en pandémie mondiale. Au point de susciter une paralysie générale de l’économie par la mise en quarantaine de milliers de citoyens, porteurs supposés de cette “peste” du IIIe millénaire dont il s’avère qu’elle ne fait pas plus de victimes que la grippe hivernale, touchant particulièrement les personnes âgées et celles déjà fragilisées par des pathologies annexes.

Les inquiétudes concernant l’évolution de l’épidémie - dont la peur par programmation mentale et émotionnelle pourrait faire plus de morts que le virus lui-même - s’accroissent chaque jour, tout comme le nombre de théories spéculant sur l’origine du Covid-19, dont beaucoup rejettent la faute sur divers acteurs au comportement controversé. Cela a inévitablement conduit à des efforts pour réprimer la « désinformation », tant de la part des médias traditionnels que des grandes plateformes de réseaux sociaux...

Si nombre de ces théories sont clairement spéculatives, il existe toutefois des preuves vérifiables concernant l’intérêt récent pour les nouveaux coronavirus, en particulier ceux transmis par les chauves-souris aux humains, d’une agence gouvernementale américaine controversée, la DARPA...

(… la suite de l’article dans Univers SPIRALE N°99) 

L’ONU dévoile - enfin - les “chemtrails” !...

Ce n’est plus une théorie conspirationniste, c’est reconnu officiellement : il existe différents types de traînées dans le ciel : celles classiques dues à la différence de température entre les gaz à la sortie des réacteurs et l’air ambiant qui créent de la condensation et celles qui sont créées par l’épandage de produits chimiques toxiques destinés à modifier le climat, mais aussi à effectuer des tests pour le moins inappropriés sur la population...

Aujourd’hui tout le monde a été témoin des  “chemtrails”, ces traînées blanches dans le ciel qui s’étendant d’un horizon à l’autre, transforment  le ciel en une brume glauque.

Nous ne pouvons plus ignorer le fait que notre ciel est fortement pollué par de l’aluminium, du baryum, du plomb, de l’arsenic, du chrome, du cadmium, du sélénium, et de l’argent.Tout cela est associé à une foule de problèmes de santé, y compris: des effets neurologiques, des lésions cardiaques, des problèmes de vue, des échecs de reproduction, des dommages au système immunitaire, des troubles gastro-intestinaux, les reins endommagés, le foie endommagé, des problèmes hormonaux, et plus encore.La vérité est que les gouvernements pulvérisent des chemtrails mortels dans l’espoir de réduire la population. En outre, il leur est déjà arrivé d’utiliser les chemtrails en tant qu’agents de tests biologiques sur la population ; tout en affirmant qu’ils ne sont rien de plus que de la “simple vapeur”...

(… la suite de l’article dans Univers SPIRALE N°99)