© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

Univers Spirale N° 83

L'Editorial

« L'œil de l'âme »

Les astronomes chaldéens obtenaient leurs informations en utilisant leurs facultés intuitives, c'est-à-dire le pouvoir qu’a l’esprit de percer le cœur des faits. Dans un premier temps, ils se reposaient complètement sur leur intuition, puis ils élaboraient toutes sortes de théories. Ils considéraient que l'emploi de l'intuition faisait partie intégrante de leur histoire. Elle a toujours été disponible. Son influence s'exerce encore aujourd’hui.

Si nous voulons y avoir recours, il suffit de fusionner avec elle. C'est « l'œil de l'âme » dont parlent les mystiques. Il a permis, et permettra encore, aux hommes de consulter la mémoire de l'Akasha, la lumière astrale, l'aether, qui conserve le souvenir de tous les événements, actions, pensées et sentiments humains depuis le début des Temps. Nous pouvons ainsi percevoir des événements à distance ou prévoir l'avenir à la vitesse de la lumière (300 000 km/s). Cette capacité se manifeste parfois durant un tremblement de terre ou autre catastrophe naturelle.

Les événements à venir projettent leurs ombres devant eux. Chaque événement se produit d'abord dans les dimensions supérieures ; il se reflète ensuite sur terre. Cela fonctionne dans la période Devachan entre la conscience et la forme (*). Ce sont les deux faces de la gargouille à la porte du Temple. D'un côté, la limitation, l'illusion dans le temple - l'être de l'Homme ; de l'autre, le royaume de l'Esprit - la liberté et le pouvoir de l'Illumination.

« Le don appartient au donneur et lui revient toujours, qu'il soit bon ou mauvais. Ce que vous donnez, vous le recevez », dit le Sage. Certains rishis en Inde ont la faculté de prévoir un événement futur. S'il s'agit d'un événement négatif, un autre groupe l'empêche immédiatement de se produire. Autrefois, les Hébreux détenaient ce pouvoir et ont ainsi stoppé de nombreuses guerres. Aujourd'hui, bien des gens utilisent la même méthode pour prévenir les accidents et nombreux sont ceux qui n'en ont jamais.

Baidt T. Splading a travaillé avec un cercle de plus de sept cents personnes aux État-Unis qui œuvraient précisément dans ce but ; au cours des trois années et demie qu'a duré leur collaboration, jamais un seul accident n'est survenu. Selon l’auteur de La Vie des Maîtres, « les individus qui ne sont pas inspirés par Dieu croient, à tort, qu'une prophétie ne peut que se réaliser et que, si un événement doit arriver, rien ne pourra l'empêcher de se produire. »

S'il y a des prophéties, elles échoueront , affirment les Écritures. La prophétie provient surtout de la structure mentale établie et qui entoure les abords immédiats de la Terre. Elle est la projection de la pensée limitée de l'être humain. La faculté de perception dirigée vers ce champ peut repérer la tendance d'une certaine onde mentale et saisir son aboutissement dans la dimension matérielle. La loi de l'Univers rejette facilement les objections qui s'accumulent dans l'esprit des individus ou des peuples. Elle s'accomplit aussi aisément que la lumière dissipe les ombres. Le soleil chasse la nuit, une seule bougie bannira l'obscurité d'une pièce ; car la lumière, quelle que soit sa taille, a un pouvoir illimité sur les ténèbres environnantes, quelle que soit leur étendue. Les Écritures nous mettent en garde contre les pseudo-prophètes qui détournent de Dieu l'attention des hommes. Les véritables prophéties sont issues d'individus qui gardent leur sens prémonitoire dirigé vers la dimension spirituelle, jusqu'à ce qu'ils captent la tendance de la Loi universelle. La seule pensée éclairée d'un individu peut détruire toute négation, limitation ou fausse prophétie autour de lui, car ce ne sont que de vagues ombres qui n'ont aucune puissance. Rejetez les prédictions qui annoncent les cataclysmes et les destructions. Observez le royaume de l'Esprit et elles disparaîtront.

Dès lors, pourquoi ne pas mobiliser toutes les forces de son être pour atteindre un objectif positif ? Si nous conservons cette faculté de perception, si nous travaillons dans la dimension spirituelle où tout fonctionne en harmonie et pour le bien de chaque être, une action correspondante pourra se développer dans l'esprit et le cœur de tous les hommes.

(*) Mot sanskrit signifiant littéralement “le domaine des dieux”.

Marc J. PANTALACCI

(Tous droits réservés © Univers-Spirale N°83 – AUTOMNE 2016)