© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

Univers Spirale N° 73

L'Editorial

Choc de transition

 

Un rapport secret, commandé en 2004 par l’administration américaine sous Georges W. Bush, et révélé par l’Observer, avertissait que de grandes villes européennes seront englouties par la montée du niveau des mers et que la Grande-Bretagne sera plongée dans un froid sibérien d'ici 2 020. Conflit nucléaire, sécheresses monstres, famine et vastes émeutes éclateront de par le monde…

Le document, prédisait qu'un brusque changement climatique pourrait mener la planète au bord de l'anarchie générale, dès le moment où des pays déploieront leurs arsenaux nucléaires pour défendre ou se procurer les ressources en nourriture, en eau et en énergie en voie de diminution. La mise en péril de la stabilité mondiale éclipsera largement la menace terroriste. “La vie se caractérisera par des conflits et des perturbations continuelles, encore une fois, la guerre dominera la vie des hommes ", concluait l'analyse du Pentagone.

Ce rapport est repris aujourd’hui par nombre d’experts, évoquant les prochains changements climatiques, qui rendront la vie impossible dans certaines zones du globe, même si on ne sait pas avec exactitude où elles se situent. Il est un fait que tous les courants océaniques sont en train de ralentir, et que la circulation du Gulf Stream est sur le point de s'arrêter dans l'Océan Atlantique. La dernière fois que cet évènement s’est produit, la région occupée par la ville de New York fut rendue inhabitable… recouverte par plus de 1 500 mètres de glace ! Le ralentissement avait entraîné, vers l'an 1300, exactement les mêmes conséquences qu'aujourd'hui : un temps perturbé où tout ce qui est chaud devient froid, et tout ce qui est sec, humide. Des tempêtes énormes balayaient alors tout l'hémisphère nord. En 1400, l'Occident traversa une période où pendant 47 ans il n'y eut aucune pluie. Toutes les rivières, tous les lacs, et tous les arbres brûlèrent au sol. Et ce fut la cause du départ des Anasazi, ancêtres des Hopis de l’Arizona qui ne pouvaient plus vivre dans ces conditions extrêmes.

Les experts pensent que le même scénario pourrait se reproduire : il y aura probablement des tempêtes à répétition, un climat où l'hiver sera permanent ; obligeant les habitants à fuir certaines parties du monde. C'est ce genre de “scénario migratoire” que le Pentagone redoute le plus, avec pour conséquence l’effondrement du système économique mondial. Le combat alimentaire pour la survie deviendra l'un des enjeux majeurs. Les hommes ne pourront plus cultiver de légumes ni de céréales, car les saisons n’auront plus de début ni de fin… Il faudra alors apprendre à vivre sans nourriture et sans eau, et savoir comment tirer les nutriments essentiels à partir du prâna et des particules de l'air...

Selon Drunvalo Melchisedeck, conférencier et chaman vivant à Sedona en Arizona, “la Terre Mère se charge de changer le monde et maîtrise maintenant la situation. Tout est déjà en place. À nous, il nous appartient simplement de nous mettre à son service, conscient d’être en phase avec la nouvelle fréquence vibratoire. Et viendra le temps où s'asseoir dans un restaurant ou regarder la télévision appartiendra au passé…”

Durant cette période de chaos, il est essentiel que les “Artisans de Lumière” ne soient pas dans la peur et pensent que "tout est fini" ! Ce que nous allons vivre n’est que le début... " Lorsque tout commencera à s'effondrer, rentrez chez vous et tirez les rideaux afin de ne pas vous laisser prendre par la folie. Et là, restez dans votre cœur. Laissez la Terre Mère et toutes les énergies dont vous faites partie faire le travail et gardez confiance", conseillent les Indiens Taos.

En apparence, il y a évidemment de quoi s'inquiéter, mais pas si nous avons la conscience que nous sommes des êtres immortels. Rappelez-vous que nous vivons une période de transition qui comporte toujours une part de chaos. Mais ce n'est qu'une apparence. Aussi, “n'ayez pas peur et soyez dans la présence de Dieu”, dit Don Alejandro Oxlaj, Aîné du Grand Conseil Maya. Le chemin est déjà tracé en nous et est inscrit dans notre ADN.

Comme le recommandent les peuples amérindiens de la Tradition - dont certains seront présents au Festival International de la Paix à Foulain du 18 au 23 septembre (voir en dernière page) -essayez de vous remémorer l'ancien art de vivre de l'humanité et de vous recentrer sur l'espace sacré du Cœur. Imaginez que vous êtes en train de vous asseoir, comme pour assister à la projection d'un film où rien ni personne ne pourra vous déranger. Et rappelez-vous que la Terre Mère connaît ceux qui vont former le futur Cœur spirituel. La meilleure image de ce Cœur est celle du lotus. Si vous réussissez à trouver en vous cet espace sacré, la Terre Mère prendra entièrement soin de vous, elle vous protégera et vous fournira tout ce dont vous aurez besoin. Quand bien même tout à l'extérieur serait devenu fou, vous vivrez un véritable moment de grâce.

Marc J. PANTALACCI

`

(Tous droits réservés © Univers-Spirale N°73 – AUTOMNE 2013)